Illustration

Kribi: Un complexe commercial inauguré

News Actualité  Kribi, Sud, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

C'était au cours d'une cérémonie présidée par le ministre de l'Administration territoriale et de la décentralisation René Emmanuel Sadi. 

D’une valeur de plus de 900 millions de F, le nouveau complexe commercial de Kribi a été inauguré mercredi 25 septembre par René Emmanuel Sadi, représentant personnel du chef de l’Etat. Le nouvel ouvrage baptisé marché Ngoyé-Nkolbiteng a été construit sur les ruines de l'ancien marché de la ville balnéaire parti en fumé dans la nuit du 27 au 28 avril 2010. La phase de coupure du ruban aura été précédée par une cérémonie protocolaire ponctuée par l’attribution des distinctions honorifiques à certaines personnalités du département de l’Océan, dont Martin Oyono, député à l’Assemblée nationale et Philippe Camille Akoa, directeur général du Feicom élevés respectivement à la dignité de Grand officier de l’ordre national de la valeur et Grand cordon du mérite camerounais. 

© africapresse.com 
Photo d'illustration

Puis plusieurs discours ont été prononcés. Dans le sien, le ministre 
dira que cette infrastructure n’a pas d’égale à travers la République. Pour le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, «ce geste témoigne des liens et d’un pacte de confiance scellé depuis des lustres entre Paul Biya et le peuple de l’Océan.» Raison pour laquelle ce nouveau complexe, selon lui, devra concourir à la création des richesses et devra être un haut lieu de négoce et d’affaires au regard de l’avenir radieux de Kribi. Le représentant personnel du chef de l’Etat ne manquera donc pas d’interpeller les bénéficiaires pour en faire un bon usage. Afin d’éviter à l’avenir d’autres incendies dans d’autres marchés à travers le pays, René Emmanuel Sadi annonce la mise en place d’une équipe pluridisciplinaire chargée de réfléchir sur les modalités d’une concession de service avec un opérateur pour la surveillance des marchés camerounais.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles