Illustration

Un prix international « Vanessa Tchatchou » du courage féminin est lancé

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Ce prix est à l’honneur de la jeune fille de 17 ans qui s’était vu voler son bébé quelques heures après sa naissance à Yaoundé en 2011.

Selon un communiqué rendu public, un prix international Vanessa Tchatchou du courage féminin en abrégé COSPIVAT est lancé. Le prix selon les organisateurs, sera décerné le 1er octobre de chaque année, à une femme qui se sera distinguée par une démonstration exceptionnelle de courage établie de façon incontestable et unanimement reconnue et saluée. Le comité spécial du prix est composé de dix personnalités des deux sexes qui délibèrent et rendent public leur conclusion le 25 septembre au cours d'une conférence de presse. Le comité délibère sur des propositions reçues du monde entier entre le 20 août et le 20 septembre de chaque année. Le prix est doté d'une enveloppe de 1.000.000 (un million) de Francs CFA, provenant exclusivement de donateurs philanthropes. Le prix est décerné à l'issue de cérémonies simples en présence de Vanessa Tchatchou en personne. La remise du prix est suivie le jour suivant par une action de charité au bénéfice d'une œuvre humanitaire présélectionnée par le comité spécial

© abidjandirect.net 
Vanessa Tchatchou

On se souvient bien selon ce communiqué que le 20 Août 2011, une véritable horreur survenait à l'hôpital gynéco obstétrique de Yaoundé, capitale du Cameroun. En effet une jeune fille de 17 ans nommée Vanessa Tchatchou, se voyait voler son nouveau né de sexe féminin, cinq heures après son accouchement normal. Pour justifier la mise sur pied de ce prix international, le communique explique que La résistance acharnée de cette enfant dotée d'un courage et d'une détermination hors de commun, allait être à la base d'une vaste mobilisation nationale et internationale. Mais hélas, en dépit de moult tentatives d'explications, de moult manœuvres, pistes et procédures, ce dossier n'a jamais véritablement été éteint et les esprits demeurent sceptiques, pendant que la jeune maman continue de réclamer son bébé. Pour cela :Notre organisation n'a pas seulement décidé de rester mobilisée auprès de l'icône maternelle pour toujours, elle a aussi et surtout, décidé de tirer les justes leçons de cette épreuve avec ses multiples facettes.

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles