Un enfant de trois ans meurt après avoir bu un litre de vin rouge

News Faits Divers  
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Le jeune Jean Jules Junior Moulema Edoubé, trois (03) ans, est décédé le 07 novembre dernier après avoir bu un litre de vin rouge, laissé dans un coin de la maison, par sa maman. Son frère aîné Moulema Edoubé Wenceslas huit (08) ans, est toujours dans le coma dans un centre hospitalier de Yaoundé.Tout commence le dimanche 03 novembre, lorsque Madame Moulema Edoubé Virginie Claire Bernadette née Endalé II, dont l’époux est en service dans les forces armées Camerounaises, plus précisément au sein de la brigade mobile d’intervention (bir).  Il est affecté à l’Extrême-Nord du Cameroun depuis six mois. Dans la région de Maroua qui vit connaît la recrudescence du grand banditisme.

Ce dimanche, l’épouse du bidasse reçoit sa belle-famille, deux frères de son époux, accompagnés de leurs épouses. Tous se mettent à table et  accompagnent le repas  du vin offert par leur hôte. Du vin rouge contenu dans une dame jeanne de cinq (05) litres est servie aux convives.

Ils boivent de ce vin en mangeant le Mbongo-Tchobi, avec du manioc (spécialité Camerounaise des communautés sawa dans la région du littoral-Cameroun). Sans en offrir aux deux gamins qui les regardent en se posant des questions sur ces adultes qui entretiennent la conversation à gorge chaude. Et, rient aux éclats.

De l’avis du voisin, interpelé par la police, comme témoin, les adultes disaient des mots crus face aux enfants qui ne comprenaient pas la source de tant de bonheur et de joyeusetés. Après avoir reçu ses invités, dame Virginie Claire Bernadette née Endalé II. Envoie l’aîné de ses enfants, Wenceslas, gardé le reste de la dame jeanne dans le réfrigérateur. Soit plus de deux litres.

Samedi 9 novembre, près d’une semaine plus tard, elle se rend au marché en laissant à la maison, ses deux enfants. L’ainé qui avait toujours souvenir de la dame jeanne de vin gardé par ses soins au réfrigérateur, propose à son jeune frère de goûter au nectar, pendant l’absence de leur maman.

Les deux enfants vont boire le vin laissé par les aînés, dans un gobelet, qu’ils se passent à tour de rôle. Ils en boiront au point  de tomber de sommeil. De retour du marché, la maman retrouve dans sa cuisine, les enfants assoupis à côté de la dame jeanne de vin rouge. Trempés dans les urines.

Il n’en restait que quelques gouttes sur les deux litres laissées une semaine plus tôt par leurs oncles. La maman éplorée appellera au secours le voisinage de son quartier de Messassi. Ils emmèneront d’urgence les deux enfants au dispensaire de Messassi.

Le plus jeune, Jean Jules Junior Moulema Edoubé, trois (03) ans, décèdera quelques heures plus tard. Tandis que son frère aîné est encore dans le coma. La maman est gardée à vue dans un commissariat de la ville.