Illustration

Build, operate and transfer ; Modalité de partenariat public-privé Approche Law and Economics

Études Annonces
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Parution aux Editions Larcier d'un ouvrage intitulé : Build, operate and transfer ; Modalité de partenariat public-privé Approche Law and Economics, par Nimrod Roger Tafotie Youmsi. 

Fondée sur une méthode pragmatique, cette étude propose pour la première fois une analyse systématique du Build, Operate and Transfer (BOT) qu'elle éclaire par une démarche interdisciplinaire, ancrée principalement autour de l'approche Law and Economics.

Considéré comme un impératif économique et même moral, l'investissement dans les infrastructures et les services collectifs participe, dans une large mesure, à la croissance économique ainsi qu'à l'amélioration des conditions de vie humaine dans toute nation.

Toutefois de nos jours, les États ou les collectivités publiques n'ont plus les moyens de financer la totalité des programmes d'investissement en besoins collectifs par le budget et l'emprunt publics, d'où l'idée des partenariats public-privé (PPP), lesquels s'imposent comme une alternative presqu'incontournable pour le financement des besoins collectifs. Le concept de Build, Operate and Transfer (BOT) constitue une des modalités de ces PPP. Il est un procédé de financement et de gestion privés permettant aux personnes publiques de garder la haute main tant sur l'orientation stratégique de projets d'intérêt collectif que sur la propriété des biens qui en sont issus. Il s'agit alors d'allier utilité socio-économique et rentabilité ou, plus généralement, de concilier la logique d'État et la logique de marché.

Sa mise en œuvre soulève de nombreuses questions au rang desquelles : la conciliation de l'intérêt général et des intérêts privés dans le cadre d'opérations de longue durée ; le traitement des risques inhérents à ce type d'opérations ou encore l'affirmation de l'interdépendance entre les obligations des partenaires.

D'intérêt aussi bien théorique que pratique, cette étude démontre que la dimension juridique de la mise en œuvre du BOT est cruciale pour en assurer le succès. Elle vise à contribuer in fine à dégager un statut du BOT et, partant, permet d'apprécier l'interchangeabilité entre le public et le privé et de définir en conséquence des règles et des mécanismes de coopération et d'échange entre ces deux sphères.

En outre, l'étude souhaite offrir aux États et à leurs gouvernements, aux praticiens, promoteurs, investisseurs ainsi qu'aux juristes, une vue originale, globale et cohérente du concept de BOT.

De même, en éclairant les faiblesses, les limites et les risques d'abus tout en présentant les avantages et les potentialités de cette technique, l'ouvrage se donne également pour ambition d'encourager le développement de cette dernière et, au-delà, des PPP en général.

Nimrod Roger Tafotie Youmsi est Docteur en droit et chercheur en droit des contrats, en droit commercial général et en droit des sociétés.

Pour toute information complémentaire, merci de contacter l'auteur : rogertafotie@yahoo.com


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami