Illustration

Colloque NJOYA L'Africain

Études Annonces Colloques  Yaoundé, Centre, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Des historiens du monde entier ont pris rendez-vous dès ce jour à Yaoundé pour parler de l'impact sur l'Afrique de l' œuvre du Roi Bamoun.

De 1933 à 2O13. 80 années se sont écoulées depuis la disparition du Roi Njoya à Yaoundé. Le Cameroun perdait alors une icône nationale, et l'Afrique un personnage historique.

L’œuvre scientifique marquée par l'invention du système d'écriture Shümom, mais aussi toute l'influence politique qu'il a exercée à l'époque de la colonisation allemande et française, font l'objet d'un colloque à Yaoundé, en collaboration avec l'Unesco. Prévu du 27 au 29 novembre à l'Université de Yaoundé I, cette rencontre parrainée par le Ministre de l'Enseignement Supérieur a pour thème: « La place du Roi Njoya dans l'historiographie africaine et l'impact de sa contribution dans l'évolution de la civilisation africaine. »

Un comité scientifique, sous la coordination du Pr. Elikia M'bokolo, directeur des études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), va mener une discussion de trois(3) jours. Six(6) axes sont au programme. Le Roi Njoya sera revu sous sa casquette d'inventeur et de créateur de civilisation. L'historicité du royaume Bamoun et la singularité de son règne, ainsi que sa position dans l'autonomie et la pression coloniale, seront analysées par les personnalités scientifiques et universitaires venus du Cameroun, d'Afrique, d'Europe et d'Amérique. En attendant l'ouverture ce jour de ce rendez-vous intellectuel, le Pr. Philippe Blaise Essomba, Chef du Département d'Histoire à l'Université de Yaoundé I, donne les grandes lignes et revient sur l'existence du Roi Njoya, au centre du colloque.:

Cameroon Tribune


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami