Illustration

Couple: 7 choses à ne surtout pas dire pendant une dispute

Magazine Confidence
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

couple10

Tous les couples connaissent des moments de crise. S’ils sont importants pour avancer dans la relation, il y a cependant des paroles à éviter pour ne pas (trop) envenimer les choses… 

Je veux divorcer !

Dans le feu de l’action, on dit parfois des choses qui dépassent notre pensée. Mais mesurez-vous quand il s’agit de phrases « choc », car vous pourriez avoir du mal à les balayer d’une simple excuse. Le mal que peut occasionner un « Je te quitte » ou un « J’arrête, je ne veux plus qu’on continue » laisse souvent une  trace indélébile. Celle-ci prend la forme d’une insécurité, au sein du couple, qui aura bien du mal à se déloger ensuite.

Je ne suis pas fou !

Bien sûr, vous avez le droit d’être en colère, mais prenez le temps de laisser retomber les choses si vous vous sentez dépassé. Cela ne sert à rien de claquer les portes ou de hurler si vous souhaitez résoudre un conflit. A partir du moment où vous vous sentez ridicule, vous ne vous sentez plus accepté par l’autre, vous n’êtes donc plus en mesure de réagir de manière constructive…

Tu es comme ton père !

Bien sûr, si vous vous en prenez à la mère de votre partenaire, c’est pareil. Tout le monde a besoin d’être considéré comme un individu à part entière. En disant cela, vous soulevez des enjeux émotionnels qui dépassent votre couple.

Tu n’es qu’un lâche !

Quand vous en arrivez aux injures, c’est que vos émotions ont pris le dessus et que la discussion ne fonctionne plus. Prenez le temps de vous calmer afin de revenir à un échange plus constructif. Les reproches vous soulagent, mais est-ce qu’ils font avancer les choses ?

Regarde, à cause de toi le petit pleure…

Vous entendez votre enfant pleurer de l’autre côté de la porte et vous culpabilisez immédiatement. Mais n’utilisez pas bébé pour acculer votre partenaire. Une dispute est l’affaire de deux personnes, et l’éducation d’un enfant également. Faites un break pour prendre soin de votre petit et le calmer. Cela ne pourra que vous faire du bien à vous aussi si les échanges sont trop vifs.

Et voilà, tu recommences…

Les petits désaccords ne font que grandir si vous les ressortez à chaque dispute. Quand vous avez pardonné quelque chose à quelqu’un, cela implique que vous ne pouvez plus utiliser cet argument lors d’un prochain conflit. Avez-vous fait le travail sur vous qui était nécessaire pour passer à autre chose ?

C’est de ta faute !

Vous aviez la bonne solution, mais vous avez préféré vous ranger à son avis. A présent, vous vous sentez pénalisé et vous n’avez qu’une envie : blâmer votre partenaire ! Quelle est l’utilité de tout cela ? Cherchez plutôt une solution pour résoudre le problème, puis ensuite, si vous en ressentez le besoin, expliquez à votre partenaire pourquoi cela vous a énervé. Par exemple, l’impression qu’il ne vous écoute jamais, ou qu’il ne prend pas en considération les choses que vous proposez.

AfricaPresse.com, Aug 2nd, 2013

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami