"Je suis une femme et j'ai de la barbe"

Magazine Confidence
Patager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Sarah O'Neill est une jeune femme de 29 ans. Pourtant, elle a de la barbe. Cette année, elle a décidé de participer à l'action de Movember dans le but de récolter de l'argent pour lutter contre le cancer de la prostate et des testicules.

Sarah est obligée de se raser tous les jours comme les hommes. La raison? Elle souffre du syndrome des ovaires polykystiques. Une des conséquences de cette maladie est une pilosité faciale développée. A 29 ans, cette jeune femme souhaite déconstruire le mythe selon lequel les femmes n'ont pas de moustache. "Avant, j'étais très gênée. Mon frère se moquait souvent de moi en m'appelant "Mac 3" comme les rasoirs. Mais j'ai finalement décidé d'accepter cette maladie parce qu'elle fait partie de moi. Je me rends compte que je ne dois pas être mal dans ma peau. 

Avant d'apprendre qu'elle souffrait du syndrome des avoires polykystiques, Sarah a pris du poids et elle avait des règles irrégulières. "Je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait. J'en avais marre que les gens me regardent bizarrement dans la rue", se souvient-elle.

Aujourd'hui, la jeune femme a décidé d'accepter sa maladie en participant à l'action de Movember. Chaque année, cette association propose aux hommes d'arrêter de se raser pendant tout le mois de novembre dans le but de récolter de l'argent pour lutter contre le cancer. "Les personnes à qui je l'ai annoncé me soutiennent à 100%", a affirmé Sarah.

D'habitude, elle utilise des crèmes spéciales et des rasoirs pour venir à bout de sa pilosité faciale. "Je suis un peu nerveuse à l'idée de laisser pousser mes poils pendant quatre semaines. Je ne sais pas du tout à quoi je vais ressembler. Je ne l'ai jamais fait auparavant". 

"Elle est extrêmement courageuse et je suis très fière d'elle. Les gens qui la fixent en rue sont trop bêtes pour comprendre qu'elle est malade", a déclaré Tina, la fiancée de Sarah.

7sur7

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Patager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami