Illustration

Bronchite: Quelques remèdes naturels efficaces

Magazine Santé & bien être
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

La bronchite est une maladie de l’appareil respiratoire très fréquente : au cours de sa vie, un individu risque d’en être atteint au moins une fois. Quelques conseils... 

Cette inflammation des bronches, c’est-à-dire des conduits qui mènent l’air inspiré de la trachée aux poumons, se divise en deux types: la bronchite aiguë et la bronchite chronique. La première dure généralement de 2 à 3 semaines alors que la seconde peut persister durant plus de 3 mois par année. La toux, l’expectoration de mucus ainsi que certains autres symptômes de cette maladie peuvent être apaisés par des remèdes naturels. En cette période de froid qui débute au Mali, le vent qui souffle peut être pour contracter cette maladie. La maladie peut être provoquée par un virus, situation la plus fréquente, une bactérie ou un champignon. Elle apparaît souvent à la suite d'un rhume. Les sécrétions nasales s'écoulent ensuite par l'arrière-gorge et atteignent ensuite les bronches. Les symptômes sont entre autres, une fièvre, une toux, une respiration rapide et difficile. De nombreux remèdes sont utilisés de nos jours pour combattre ce mal. Parmi ces remèdes, des plantes médicinales d’origine naturelle sont efficaces. C’est le cas du thym, une plante utilisée également contre l’hypertension artérielle. Combiné à la racine de primevère officinale, le thym serait efficace pour réduire modérément la durée et l’intensité des symptômes de la bronchite.


© passionsante.be
Le thym, l'eucalyptus, la réglisse...

Une étude a été effectuée en France durant l’année 2007 sur l’utilisation du thym en cas de bronchite. 361 patients ont participé à cette étude clinique dont les conclusions confirment la supériorité de la combinaison thym et primevère par rapport à un placebo1. Sur une période de 11 jours, les quintes de toux ont diminué plus rapidement chez les participants soignés avec l’extrait de thym et de primevère. L’usage de l’eucalyptus, autant par voie interne que par voie externe. Plusieurs médicaments anti bronchiques sont composés de cette plante naturelle qui pousse aussi au Mali. Les propriétés médicinales de l’eucalyptus sont, selon les chercheurs, principalement attribuables à l’eucalyptol, ou cinéole, que renferment ses feuilles. L’huile essentielle en serait d’ailleurs composée de 70 % à 85 %. Une autre plante a fait ses preuves: le géranium du Cap. Originaire de l’Afrique du Sud, c’est une plante largement utilisée pour lutter contre les maladies de l’appareil respiratoire. En 2008, les résultats d’une étude clinique réalisée auprès de 217 participants ont démontré qu’un extrait liquide de géranium du Cap a été plus efficace pour traiter la bronchite qu’un placebo. Les patients traités à partir du géranium du Cap ont connu une amélioration marquée des principaux symptômes liés à la bronchite aiguë : toux, crachats, enrouements, maux de tête, fatigue et fièvre, dans les 7 jours suivant le traitement. D’autres plantes sont utilisées pour combattre la bronchite, par exemple la réglisse, qui est utilisée dans l’herboristerie traditionnelle. Elle contient une substance dont l’efficacité à combattre de nombreux virus a été démontrée par des études in vitro. Son action stimulante sur le système immunitaire contribuerait à lutter contre les infections des voies respiratoires telles que la bronchite chronique.

Par Diénéba Deme-Diallo,
Journal du Cameroun

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonces contextuelles