Illustration

Cameroun: Des Instituts privés s’engagent dans la professionnalisation de l'enseignement

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Cinq instituts privés d’enseignement supérieur (IPES) ont signé mercredi dernier des accords cadres et des conventions spécifiques avec l’université de Dschang. Il s’agit entre autres de l’institut universitaire du golfe de Guinée, de l’université évangélique de Bandjoun, de l’Ecole supérieure d’ingénieur d’Afrique centrale, de l’institut supérieur de gestion et enfin de l’institut supérieur professionnel de Yaoundé. Il est question pour ces structures de densifier leur offre de formation et pouvoir délivrer des licences, des masters professionnels et même plus tard des doctorats. 

L’université évangélique de Bandjoun a par exemple signé un accord cadre de tutelle académique et une convention spécifique pour la licence professionnelle dans la filière agronomie et sciences de l’environnement. Selon le recteur de cet établissement, le pasteur Jean-Blaise Kenmogne, l’économie de la région de l’Ouest étant encore dominée par les activités du monde rural, et les changements climatiques produisant des effets néfastes sur l’agriculture en milieu rural et urbain, il allait de soi que l’université évangélique puisse mettre en place une faculté d’agronomie et des sciences de l’environnement. 

«Notre souci est de bénéficier de l’accompagnement scientifique et académique de l’UDS et faire en sorte qu’elle nous aide à devenir une université qui soit autonome au niveau de la formation, et de la délivrance de diplômes, tout en respectant les programmes et la réglementation en vigueur dans notre pays ». du côté de l’université de Dschang, l’on attend que ces IPES remplissent les cahiers de charges qui sont inscrits dans les conventions, notamment promouvoir l’excellence, s’assurer que le corps enseignant permanent est en nombre et en qualité suffisants, s’assurer que les infrastructures observées lors des missions d’évaluation sont maintenues et que les programmes expertisés et approuvés par l’UDS sont suivis à la lettre.

© Eric Vincent FOMO | Cameroon Tribune

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami