Illustration

Kribi abrite un atelier de lancement des initiatives d’appui de la Cefdhac

News Actualité  Kribi, Sud, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

C’était au cours d’une journée de rencontre de travail regroupement quelques projets de la Cafdhac. 

Un atelier de lancement des activités d’appui de la conférence des écosystèmes des forêts danses et humides d’Afrique centrale (Cefdhac) a eu lieu le 12 octobre dernier à Kribi dans la région du Sud. Cet atelier qui a parqué par des exposés, avait pour objectif est de procéder au lancement officiel des initiatives du projet. Il vise à améliorer la participation de la société civile et le secteur privé dans la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale et la Promotion d’une participation inclusive et la représentation des groupes de parties prenantes dans les débats sur la Redd Le Projet d’appui à la participation de la société civile à la gestion durable des écosystèmes forestiers à travers les plateformes de concertation dans les paysages, les réseaux d’acteurs, les fora nationaux et sous-régional de la Cefdhac, fait l’objet d’une Convention entre la Cefdhac et la Communauté économique des états d’Afrique centrale (Ceac), à travers le PacebCo (Programme d’appui à la conservation des écosystèmes de bassin du Congo).

Le projet vise également à améliorer la participation de la société civile et le secteur privé dans la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale à travers les fora nationaux et sous-régional, les plateformes de concertation et les réseaux d’acteurs. Il s’agit plus spécifiquement de travailler au renforcement institutionnel des plateformes de concertation dans les paysages, des fora nationaux, des réseaux (Repar, Refadd, Rejefac, Repaleac) et du forum sous régional de la Cefdha, de faciliter l’ organisation et l’ animation du débat entre tous les acteurs du processus de gestion durable et équitable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale autour des thématiques émergentes et d’intérêt et d’assurer la coordination et la gestion des activités du projet. Il est mis en œuvre avec la facilitation de l’Uicn (l’Union internationale pour la conservation de la nature). Parallèlement, à cette initiative, l’Uicn et la Comifac (Commission des forêts d’Afrique centrale) dans le cadre du Projet Régional Redd financé par le Gef/Bm, une Convention pour la mise en œuvre de la Composante 1b, qui porte sur la «Promotion d’une participation inclusive et la représentation des groupes de parties prenantes dans les débats sur la Rebb+». 

Lire la suite...

Par Sylvestre Kamga - Journal du Cameroun, 24/10/2013

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami