Illustration

Ngaoundéré: Trois écoliers tués par un taxi

News Actualité  Ngaoundéré, Adamaoua, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Ils traversaient la route nationale n°1 non loin de leur école. 

L'école publique de Manwi, dans l'arrondissement de Dang, est restée fermée toute la journée de vendredi dernier. Élèves, enseignants et personnel administratif sont restés chez eux. Ils protestent contre la mort de trois élèves survenue la veille dans un accident de la route causé par un taxi reliant le centre-ville de Ngaoundéré à la cité universitaire de Dang. Les trois écoliers âgés de 6 et 10 ans traversaient la route lorsqu'ils ont été percutés mortellement par un chauffeur de taxi en surcharge. Deux de trois enfants sont décédés sur-le-champ. Le troisième, dans un état grave, est transporté aux urgences de l'hôpital régional de Ngaoundéré. Il meurt quelques heures après. 

«Nous voulons pleurer nos enfants. Voilà pourquoi l'école est fermée pour la journée de vendredi. Nous allons passer dans les familles pour les soutenir», explique le directeur de l'école publique de Manwi. Le chauffeur du taxi immatriculé Ad 065 Ag s'est enfui, abandonnant son véhicule et les 7 passagers qui vont échapper à un lynchage. 

Les populations et les enseignants de l'école publique de Manwi dans une colère sans précédent ont barricadé la nationale N° 01. Des camions et bus de transport en commun ont été bloqués par centaine des deux côtés de la route. La police et la gendarmerie ont été appelées en renfort par le sous-préfet de Dang. Est alors survenu une bagarre entre population et force de maintien de l'ordre. Les taxis en partance où en provenance de l'Université sont passés à tabac par les populations en colère. Le Maire de Dang réussi et à ramener le calme. Les personnes interpellées par la police et la gendarmerie sont libérées. 

En 7 jours, quatre élèves de l'école publique de Manwi ont été tués par des taxis sur la route nationale n° 01 en voulant traverser la chaussée. Un autre élève du cours élémentaire première année s'est vu amputer d'une jambe lundi dernier après s'être fait renverser par un taxi. Une enseignante de cette école a également été renversée en faisant traverser les écoliers ce même lundi.

05 Novembre 2013
© Adolarc Lamissia | Le Jour

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami