Illustration

Geo Cameroun: le portail de cartographie libre

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

GéoCameroun, première Infrastructure de Données Géographiques (IDG) gratuites et Libres  du Cameroun a été inaugurée mercredi 23 octobre au Palais des Congrès. Porté par l’association OpenStreetMap Cameroun, le projet vise à rassembler sur une unique plateforme l’ensemble des informations géographiques géo référencées du pays : cartes historiques, cartes modernes, cartes de bases, plans de villes, photographies aériennes, limites administratives, points d’intérêt…Issue d’un projet universitaire, son hébergement et sa maintenance sont assurés par SOGEFI, Bureau d’Études Géomatiques nouvellement installé au Cameroun.

internet

L’IDG se compose de divers composants dont le principal est un portail cartographique accessible gratuitement sur internet : www.geocameroun.cm.  Ce dernier propose outre la consultation des séries de données géographiques : la possibilité de rechercher un lieu, un commerce, un bâtiment, une rue…  la possibilité de calculer un itinéraire de point à point, la possibilité d’identifier des points d’intérêt (POI) à proximité d’un point, la possibilité d’exporter les données géographiques. la possibilité d’annoter une carte et de la mémoriser,
- l’accès à un géocatalogue pour connaître les documents cartographiques existants sur une zone donnée,

L’alimentation de GéoCameroun ressemble à celle de Wikipédia en ce qu’il se fonde sur la technologie du projet OpenStreetMap (OSM): tout le monde peut modifier et améliorer la base de données avec sa propre connaissance locale. Ce qui favorise l’essor d’une science géographique citoyenne qui confirme que les citoyens eux-mêmes sont en mesure de constituer des sources d’observations utiles et fiables.

La formation des contributeurs est assurée par l’association OpenStreetMap Cameroun qui a pour mission de promouvoir la cartographie participative en vue d’encourager le développement économique du pays. L’utilisation de technologies opensource, permet à la population de se construire un référentiel cartographique gratuit, libérant ainsi la démarche de toutes contraintes publiques et politiques. (A ce jour plus de 3200 points d’intérêt, 225 040 bâtiments, et 144 936 km de routes, essentiellement sur Yaoundé). Site internet du portail: www.geocameroun.cm 

© Correspondance : Franck Bafeli

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami