Illustration

A way forward !

News Sur les Campus  Dschang, Ouest, Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

L’UDs et ses partenaires italiens veulent aller plus loin

A WAY FORWARD !Dschang – UDs/SIC – 02/12/2013.

En ce début d’année académique 2013/2014,l’attention de ceux qui s’intéressent à la filière sciences biomédicales de la Faculté des sciences de l’Université de Dschang est désormais orientée vers la suite à donner à la formation en master de pharmacie. 17 étudiants y sont inscrits. Après trois semestres à Dschang, ils sont appelés à poursuivre leurs études en Italie, pour trois autres semestres. Le master en pharmacie est en fait une formation d’Universités italiennes, notamment celles de Camerino et d’Urbino, délocalisée à Dschang. Les étudiants recevront, à la fin, le « Laurea in farmacia » qui est le diplôme de référence en pharmacie, aux normes européennes.

La participation – à la 8e réunion du groupe de travail chargé du suivi du développement de la filière – des Doyens des facultés de Pharmacie des universités de Camerino et d’Urbino, les Prs. Sauro Vittori et Cantoni Orazio, respectivement, a conforté cette perspective avec une compréhension plus large de ce qui va se passer lors du séjour des étudiants. Déjà, en 2013, deux étudiants ont effectué un stage académique en Italie, mais les 17 élèves-pharmaciens iront officiellement en février 2014.

Au cours de la réunion, il a été convenu de la mise sur pieds d’un groupe de réflexion qui examinera certaines questions dont la création d’un centre d’excellence sur les plantes médicinales, le contrôle-qualité, le retour effectif des étudiants à l’issue de leur formation, etc. La réunion du 27 novembre a en tous cas donné l’occasion d’apprécier l’évolution d’une filière qui ouvre de plus en plus de perspectives. En témoigne, le nombre de candidats qui se présentent au concours chaque année: par exemple, ils étaient 348 en 2013 contre 333 en 2012. Le nombre d’étudiants s’est par ailleurs accru avec l’ouverture de nouveaux cycles. L’on est ainsi parti de 115 étudiants au lancement de la filière en 2008/2009 à plus de 400 au cours de l’année 2013/2014.

En dehors de cette ouverture sur l’Italie avec des universités partenaires (Rome Tor Vergata, Rome la Sapienza, Camerino, Urbino), les licenciés de la filière ont la possibilité de poursuivre leurs études dans les facultés de médecine classique. 18 d’entre eux ont par exemple été admis au récent concours national d’admission à la formation médicale, pharmaceutique et odonto stomatologique./

De l’ambiance pour agrémenter le séjour

Dschang – UDs/SIC – 02/12/2013.

La 8e réunion du groupe de travail chargé du suivi du développement de la filière sciences biomédicales de l’Université de Dschang n’était pas seulement l’occasion d’exercer l’intellect. Les partenaires des Universités italiennes et de Dschang ont aussi exercé leurs pieds et leurs mâchoires. Le séjour a en effet été agrémenté d’une rencontre de football entre l’«Italie » et le « Cameroun ». La partie s’est achevée sur un score de parité : 1but contre 1. Les prestations du milieu de terrain ``camerounais``, le Professeur Mpoame Mbida et celles du gardien ``italien``, Dr Russo, ne partiront pas de sitôt de nos mémoires. Le soir, le Recteur de l’UDs a offert un dîner à l’Hôtel du Malt. Celui-ci a été enjolivé par l’excellente chorale universitaire. A l’occasion, les partenaires italiens et le staff de l’UDs ont exposé leurs talents de danseurs. C’était l’apothéose./

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami

Annonces contextuelles