Illustration

Crise nutritionnelle: L'Unicef soutient le Cameroun

News Actualité  Cameroun
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

Cette organisation du système des Nations Unies a offert du matériel logistique, médicaments et autres aliments thérapeutiques pour les victimes. 

Six véhicules dont 4 pour les délégations régionales de la santé du Nord et de l'Extrême Nord, soit 2 véhicules par région; le reste aux délégations régionales de l'eau et de l'énergie, Education de base de l'Extrême Nord; des kits éducation, nutrition, et hygiène (wash). C'est la liste non exhaustive du don de l'Unicef acquis sur financement du gouvernement du Japon au Cameroun. «Dans les prochains jours, il est prévu la livraison de 5 véhicules et 150 motos au profit des districts de santé des régions du Nord et de l'Extrême Nord», a annoncé Daouda Guindo, chef de Bureau, représentant l'Unicef, à la cérémonie de remise officielle de ces appuis au Ministère de la Santé publique à Yaoundé, ce vendredi 31 octobre 2013, en présence de SE Arai Tsutomu, ambassadeur du Japon au Cameroun. 

Les voitures sont destinées à renforcer la chaîne logistique et les capacités opérationnelles des structures centrales et déconcentrées des Ministères bénéficiaires en vue d'une plus grande efficacité dans la réponse aux urgences nutritionnelles et aux inondations, notamment à l'atteinte des bénéficiaires finaux sur le terrain. Il s'agit d'apporter de la lumière dans la vie des enfants et femmes qui, faute de moyens logistiques, ne reçoivent pas encore les nutriments, les livres et les médicaments dont ils ont besoin. En 2012, les régions suscitées ont été victimes d'une des plus graves crises nutritionnelles et inondations qui ont entraîné des déplacements de près de 100 000 personnes et la destruction des infrastructures scolaires. 170 écoles ont été endommagées par les eaux, empêchant près de 62 000 élèves d'accéder à l'école. Pour répondre à cette situation, le gouvernement du Japon a octroyé un financement de 7 milliards de FCFA à l'Unicef. 

Environ 5,6 milliards de FCFA servent à la construction des écoles, latrines et forages; l'acquisition des aliments thérapeutiques et du matériel d’anthropométrie, des médicaments, tests de diagnostic et du matériel de laboratoire pour le Vih, des kits d'hygiène, scolaire. Le reste du financement couvre le volet du renforcement des capacités des partenaires et bénéficiaires. Pour Mama Fouda, Ministre de la Santé publique, dont le secteur bénéficie de près de la moitié du financement, cet appui arrive à point nommé. Avant de rassurer les donateurs quant à leur usage adéquat, il a promis que «ces matériels vont sans délai être mis à la disposition des bénéficiaires».

Douala, 04 Novembre 2013
© Nadège Christelle BOWA | Le Messager

Réagissez à cette actualité...
Faites nous part de votre réaction en laissant un commentaire.
Je donne mon avis
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami