Illustration

Bourse Michel Batisse 2014 : appel à candidatures

Études Bourses Bourse d’étude
Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami
Annonce Google

La Bourse attribuée tous les 2 ans contribue à l’effort mondial pour l’éducation au service du développement durable. Les études de cas sont attendues pour le 31 octobre 2013.

La bourse Michel Batisse récompense les efforts entrepris pour gérer une réserve de biosphère selon les recommandations de la stratégie de Séville.
Les réserves de Biosphères sont des sites d’apprentissage pour le développement durable. Les sites sont désignés par les gouvernements nationaux et reconnus par l’UNESCO dans le cadre de son Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) pour promouvoir un développement durable basé sur les efforts combinés des communautés locales et du monde scientifique.

Ces réserves ont pour propos de concilier conservation de la diversité naturelle et culturelle et développement économique et social. Elles permettent de tester et développer des approches novatrices de développement durable du niveau local au niveau international.
La date limite de rentrée des études de cas est fixée au 31 octobre 2013. Le montant de la bourse est de 6000 dollars US.

Soumission

Les études de cas doivent être soumises et avoir l'aval des Comités nationaux MAB respectifs, et / ou les Commissions nationales pour l'UNESCO du pays concerné. Les demandes de bourses de 2014 doivent parvenir au Secrétariat du MAB à Paris au plus tard le 31 octobre 2013.

  • Titre du programme: Bourse Michel Batisse en matière de gestion de réserve de biosphère
  • Montant de la bourse: bourse de 6000 $ US, ainsi que des indemnités de voyages et de séjour à Paris, afin de venir présenter l’étude de cas à la session du MAB-CIC.
  • Périodicité des prix: Tous les ans, au moment du MAB-CIC.
  • Responsabilité de l'examen technique des propositions reçues et de recommander le lauréat pour examen et approbation par le Bureau du MAB: Comité consultatif international pour les réserves de biosphère
  • Langue de présentation des études de cas: anglais et français
  • Processus de présentation des demandes: Chaque pays peut soumettre une étude de cas sur la gestion des réserves de biosphère, ne dépassant pas 30 pages au maximum (20 pages recommandé) et bien illustrée avec des données scientifiques, des figures et des tableaux, des photographies et d'autres documents à l'appui.

Formulaire de candidature


Partager sur Facebook   Google+   Twitter   Envoyer à un ami